📚 Lire·📷 Découvrir

American Fays – Anne Fakhouri & Xavier Dollo

Depuis que Xavier Dollo avait annoncé travailler sur un thriller de fantasy urbaine j’étais sur les dents ; au programme des festivités d’Amerian Fays : des fays, des gangsters, Chicago et les années 20 !

Source : http://www.livraddict.com

Critic, 420 pages, 23€

Synopsis

Ce Chicago de 1925 a tout du chaudron prêt à exploser ! Entre les Leprechauns mouillés dans la fabrication de faux billets et les gangs qui s’activent en coulisses pour s’emparer des marchés de l’alcool et des speakeasies, autant dire qu’il y a de l’orage dans l’air. Et tandis qu’Al Capone tente de retrouver son influence sur la ville, voilà que des Drys, farouches partisans de la Prohibition, sont atrocement assassinés.

Scarface devient, aux yeux des autorités, le suspect idéal. Furieux et persuadé que les Fays sont dans le coup, il charge une bande de chasseurs de Fays, les No Ears Four, de débusquer les véritables coupables.

Pour Old Odd et son équipe, les ennuis ne font que commencer. Contraints de plonger dans les entrailles d’une ville corrompue et en proie aux guerres des gangs, les quatre nettoyeurs ont intérêt à se serrer les coudes s’ils veulent survivre à la tempête qui s’annonce. Car, quand la Fayrie est impliquée, mieux vaut ne pas trop traîner dans l’œil du cyclone !

Mon avis :

– On ne va pas lui faire de mal, hein ? questionna Bulldog, d’un air inquiet.

– Ben non, tu penses bien ! On va lui chanter une berceuse !

Décidément les éditions Critic aiment bien les duos d’auteurs ! L’écriture à quatre mains est un art délicat, si j’étais déjà familière du travail de Xavier Dollo j’étais en revanche complètement en découverte d’Anne Fakhouri. Pourtant ici l’écriture est fluide, on ne note pas d’incohérence particulière chez les personnages, et le style est impeccable.

Un éventuel point faible d’American Fays est la romance, cependant elle concerne le personnage principal auquel je me suis le moins attachée (et je suis également plutôt difficile en la matière).

Les dialogues sont enlevés et relevés par une pointe d’acidité aussi rafraichissante qu’amusante. American Fays est drôle, je me suis surprise à sourire très souvent lors de ma lecture, et même à répéter le passage à voix haute pour en faire profiter la personne à côté de moi.

En ce qui concerne le tempo je serais plus mesurée. Au départ l’histoire nous embarque rapidement et avec simplicité, en revanche la fin a légèrement cassé mon élan.

Les différentes espèces fays ont toutes leurs particularités et se montrent attachantes ou terrifiantes mais toujours fascinantes (si une fay du logis décide d’élire domicile chez moi il n’y a pas de souci, ce sera brioche à tous les repas !).

L’intrigue n’est pas foncièrement originale quand on a l’habitude de lire des romans policiers ou du surnaturel contemporain mais le parti pris renouvelle bien le genre et notre duo imprime sa patte avec une facilité déconcertante. Le quatuor dont nous suivons les tribulations est tout à fait typique (la tête pensante, l’idiot, le beau parleur et le vilain de la bande), mais Fakhouri et Dollo parviennent à insuffler à leurs personnages un petit supplément d’âme. Ainsi, Bulldog l’archétype du gros bras simplet devient une figure très attachante qui m’a inspiré beaucoup de tendresse.

Le traitement des personnages secondaires féminins et/ou noirs n’est pas inintéressant même s’il est perfectible, pour en savoir plus je vous dirige vers l’article des Mandragores sur le sujet.

Point bonus #1 : le petit clin d’œil à la série Lasser, détective des dieux m’a pas mal intriguée, un crossover à venir ?

Point bonus #2 : la couverture rigide, la reliure en toile et l’encollage en cahiers ont largement contribué à m’enchanter lorsque j’ai enfin posé les griffes sur American Fays, le roman en lui-même est donc une très belle pièce.

En bref :

            Clairement ce roman présenté comme un one-shot a tout ce qu’il faut pour démarrer une série d’excellente qualité. Fakhouri et Dollo ont fait de ce coup d’essai un coup de maître et se placent loin devant des spécialistes américains du genre qui ont pourtant occupé le devant de la scène ces dernières années. American Fays est ma révélation 2014; ce n’est pas un coup de cœur, c’est un coup de foudre.

☛ L’avis de Dionysos pour Le Bibliocosome

Enregistrer

Publicités

15 commentaires sur “American Fays – Anne Fakhouri & Xavier Dollo

    1. Tout le plaisir est pour moi, par contre je préviens : la prochaine fois que je fais un détour par Rennes je risque de tenter les yeux de chat potté pour avoir une dédicace (je me suis permise de modifier ton message pour cacher mon prénom)!

      J'aime

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s