📚 Lire

Légendes de la Garde : Hiver 1152 (t.2) – David Petersen

Le Pitch

L’action se situe peu après les péripéties relatées dans le premier tome et l’échec de l’attaque rebelle contre Lochhaven, bastion de la Garde. Nos souris préférées doivent accomplir deux nouvelles missions : inviter les chefs des cités à un sommet présidé par la matriarche de la Garde ; assurer le ravitaillement de Lockhaven en nourriture et remèdes, le stock de la cité ayant été mis à mal par la bataille finale du tome précédent.

Cherches toujours à être toi-même Lieam. La souris que tu es déjà.

légendes_garde_petersen_tome_2

Mon Avis :

Après le temps des rencontres dans le premier tome, nos vaillantes souris doivent apprendre à travailler en équipe. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas gagné…

Il y a en effet un peu de dissensions dans les rangs. La compétition émulatrice se change parfois en rivalité et on pressent la peur de chacun-e de ne pas se montrer à la hauteur des missions qui lui sont confiées alors qu’émerge en même temps le désir de s’émanciper. A noter également qu’il y a de l’amour dans l’air, ce qui vient bousculer certaines dynamiques relationnelles.

Je dirais que la problématique de ce tome tourne autour de l’unité et de la communauté sur lesquelles les personnages doivent essayer de se recentrer pour survivre. Il faut choisir sa voie : se battre en héros solitaire ou en compagnie solidaire.

Les protagonistes mettent à jour leurs défauts, se complexifient. Le lien fort qui uni Saxon et Kenzie est mis à mal et on craint de les voir perdre leur belle complémentarité. Lieam continue d’apprendre auprès de Celanawe dans une relation assez classique maître jedi/padawan. Grosse déception en ce qui concerne Sadie, ma chouchoute, qui paraît ici bien effacée.

On en apprend en revanche davantage sur Saxon ce qui nous permet en tant que lecteur de dépasser la carapace du personnage pour nous attacher un peu plus à lui. Saxon paraît donc plus humanisé, lui qui était un peu froid et renfrogné dans le premier tome. La partie qui le concerne souffre cependant d’un point que j’avais déjà soulevé dans ma précédente chronique : à force de minimalisme narratif et d’ellipse on perd en puissance émotionnelle. Ce passage donne à peine l’impression d’effleurer son histoire et ce qui aurait pu être un point extrêmement fort du récit est finalement traversé à une vitesse effarante. J’espère que cela annonce un tome consacré à la Guerre des Furets.

david_petersen_légendes_garde_hiver_2

La grande force de Légendes de la Garde c’est aussi la beauté de ses décors et là encore les graphismes sont particulièrement soignés. C’est avec un grand plaisir que j’ai découvert de nouvelles maps. J’aurais bien aimé voir davantage Sprucetuck mais j’ai trouvé Darkheather hyper bien réussie. Cette ville est carrément flippante avec tous les cadavres de bestioles. La perche rpg est là encore tendue avec plein de bonus hyper sympa pour l’immersion du lecteur, on retrouve donc pêle-mêle des cartes, poèmes, textes, métiers et spécificités des villes… Un autre point fort c’est bien sûr la qualité de la mise en scène des combats, toujours aussi efficace. On tremble pour les personnages et on admire l’habileté des souris face aux dangers de l’environnement hostile qui les entoure.

En bref :

Un parti pris scénaristique minimal mais extrêmement efficace pour un deuxième tome de qualité qu’on lit avec autant de plaisir (sinon plus) que le premier. Je suis définitivement accrochée.

Lire aussi :

Boudicca – Le Bibliocosme

Publicités

Un commentaire sur “Légendes de la Garde : Hiver 1152 (t.2) – David Petersen

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s