🎭 Confidences

Janvier, Randonnée et Carnaval

Le premier mois de l’année 2018 touche déjà à sa fin (bon, entre temps j’ai eu du pain sur la planche et il se pourrait que j’ai oublié de poster mon article) et le moins qu’on puisse dire c’est que question réflexion il a envoyé du bois !

✨ J’ai eu de chouettes petits moments de balade. L’occasion de s’entraîner à prendre des photo aux Pripris de Yiyi, de regarder le chien et l’Amoureux jouer à la crique Canceler et de me faire harceler par un troupeau de saïmiris à l’Ilet et la mère.

✨ Question bouffe j’ai levé le pied sur la pizza pour profiter de la cuisine de l’Amoureux que j’ai béni pour toutes les petites attentions qu’il a eu pour moi. J’ai aussi testé sur une inspiration un petit dessert hyper simple à faire et super bon : sorbet de bissap (aussi appelé jus d’oseille) bien frais, offert par une copine de gym, associé à une compote minute et un peu de crème fouettée achetée au supermarché à l’occasion des fêtes. Un régal ! J’ai aussi repris le chemin du marché délaissé en décembre, un peu penaude d’avoir mis autant de temps à y retourner. Il semblerait également que j’ai réussi à trouver à proximité un spécialiste de la bonne tomate qui livrerait à domicile et je suis assez surexcitée à cette idée ! (Oui, il m’en faut peu…).

✨ Les retrouvailles amoureuses ont aussi été synonymes de massages de pieds sur le canapé devant une série et ça c’est quand même ce que l’amour a fait de plus beau ! J’ai mis de côté Gilmore Girls pour faire un peu de place à Dirk Gently et Grace and Frankie, deux séries qui comptent parmi mes favorites et qui ont reprises en janvier. Nous y allons tranquillement pour les savourer, mais je ne suis que joie de les retrouver ! J’ai également hâte de m’attaquer à la nouvelle saison de One Day At A Time sortie à la fin du mois. Janvier 2018 confirme, je crois, mon attirance pour les petites séries de niche et je suis définitivement conquise par Netflix (même si je suis toujours fâchée par l’annulation de Sense8).

✨ Le début du mois de janvier n’a fait qu’enfoncer le clou des bonnes intentions prises fin 2017. Je souffre depuis quelques années d’une maladie chronique aggravée par le stress, la fatigue et une mauvaise hygiène de vie en général. Rien de bien dramatique et d’ailleurs je n’avais pas fait de crise depuis un bon paquet d’années. Pas de chance, elle a décidé de repointer le bout de son museau dès les premiers jours de l’année et je vais sans doute être contrainte de faire cet été des examens complémentaires assez invasifs. J’avais bien senti que depuis quelques mois j’étais déconnectée de moi-même et mon corps a décidé qu’il était temps de tirer la sonnette d’alarme histoire que je sois bien convaincue qu’il est temps de revoir mes priorités.

✨ J’ai commencé à faire des to-do listes et à noter dans un coin le temps que je passe à travailler histoire de me rendre compte de l’ampleur de la tâche avant de commencer à me réorganiser. Le moins que l’on puisse dire c’est que je n’y vais pas de main morte avec le travail et je ne suis pas persuadée que cela soit tout à fait sain. Je suis en réflexion en ce moment sur le rapport à la productivité et au mieux-être. La négociation entre moi et moi-même se poursuit pour l’instant, peut-être que je penserai à vous en donner des nouvelles. Sur le plan des réussites j’ai quand même eu quelques points positifs importants à noter avec mes élèves comme ce grand troisième en décrochage scolaire qui m’a laissé l’aider sur un exercice de texte à trous ou la lueur de fierté dans le regard de mes quatrièmes quand ils ont enfin pu poster leurs critiques de livres sur les réseaux sociaux du collège.

✨ En janvier j’ai également poursuivi mon exploration de la Guyane avec la pratique du Carnaval qui se déroule entre l’Épiphanie et le mercredi des cendres (cinq semaines cette année) et qui est extrêmement différente de tout ce que j’ai pu vivre en métropole. J’ai assisté à quelques parades et au vidé, mais passé mon tour pour le bal paré-masqué. Mes élèves étaient ravi-e-s que je vienne les voir danser et dans le coin le tout reste quand même assez bon enfant.

✨ Pour le reste, je me suis offert deux tenues de sport et je compte bien reprendre la gymnastique en février parce que ma pratique me manque. Je vais à pied au travail et je sors le chien au moins une heure par jour donc je ne me prive pas d’activité physique, mais mon rapport à la gym est vraiment particulier et je souhaite poursuivre dans cette voie.

✨ Enfin, le clou du mois aura été une formation professionnelle de trois jours en théâtre de l’opprimé, un genre théâtral et politique que je ne connaissais pas du tout. J’y suis allée très à reculons puisque, outre ma très grande introversion qui me rend le théâtre difficile, la formation m’a posé beaucoup de problèmes d’organisation. Cependant j’y ai fait de très chouettes rencontres et vécu une expérience extrêmement forte. C’est assez difficile à décrire et je crois que j’ai encore besoin de digérer tout ça, mais je pense qu’elle restera comme un moment véritablement marquant de mon année.

✨✨✨

Voilà pour ce mois de janvier très intense. J’espère que pour vous la reprise de l’année s’est faite dans la félicité ! A bientôt pour de nouvelles aventures. ❣️

Publicités

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.