🎭 Confidences

Et puis la Guyane

Il y a une nouvelle que je veux vous annoncer depuis un petit bout de temps, mais j’ai un peu de mal à l’officialiser enfin. C’est un changement très important dans ma vie, je crois que j’ai vraiment voulu attendre d’être archi-certaine avant d’en parler : je déménage en Guyane, en Amérique du sud.

Pour mon année de stage, j’ai eu la chance d’être affectée dans le département de mes proches et de vivre une année incroyablement heureuse et paisible auprès de mes élèves et de mes collègues. Ils m’ont permis de me glisser dans mon nouveau métier avec une sérénité assez incroyable, j’aurais bien aimé que ça dure plus longtemps…

Les mutations de profs c’est un truc à la fois totalement incontournable et un peu perturbant en début de carrière, avec des points, des règles, des exceptions… Un véritable labyrinthe administratif où tu ne vois guère plus loin que le bout de ton nez et même si le mien est un peu proéminent, il ne m’emmène pas très loin quand même. Je ne pouvais pas trop savoir comment mon stage allait se terminer qu’il fallait déjà réfléchir à la prochaine rentrée. Si j’étais titularisée, où irais-je ?

Pour un petit oiseau sans attache, il n’y avait pas énormément d’options et ça faisait déjà longtemps que j’avais envie de découvrir de nouveaux horizons. Le temps de la réflexion, échanges avec quelques syndicats et personnes qui ont déjà sauté le pas, discussions en amoureux, conseils de famille. On se décide. Je signe la demande et j’attends. Je murmure à peine aux très proches que j’ai un projet. Ça semble alors un peu inutile d’en parler, rien n’est fait. Et puis finalement on y est : après une merveilleuse années de stage, c’est donc une nouvelle page qui se tourne.

Bien sûr, l’adieu a été déchirant. Lors du pot de départ organisé par mon collège, il y a eu des mots très justes sur ces au revoir qui sont autant de renaissances, j’en ai été très touchée. La Guyane, c’est tout un tas de défis à relever à la fois sur le plan professionnel et personnel puisque je pars presque seule dans un premier temps, laissant trois de mes grands amours en métropole. Mon naturel curieux prend malgré tout déjà le dessus et je me réjouis finalement d’ajouter cette nouvelle expérience à mon parcours.

Bon, évidemment je compte sur vous… Vous venez avec moi hein ?

Publicités

11 commentaires sur “Et puis la Guyane

  1. Je serai là ! Tu es mutée à Cayenne ?
    Je connais un peu (j’y ai passé quelques semaines), mais je suis une proie beaucoup trop facile pour les moustiques, je refuse d’y remettre les pieds :D Cela dit, je me souviens du goût merveilleux des fruits tropicaux (et aussi que le McDo de Kourou faisait des BigMac scandaleusement plus petits que ceux en métropole). Bon voyage ! :)

    J'aime

    1. Ouiii ! \^o^/
      Je ne suis pas mutée à Cayenne, mais j’y ai transité quelques jours en arrivant ! Pour les moustiques je mets en application les habitudes que j’avais prises au Burkina Faso, mais malgré tout j’ai moi aussi écopé de quelques blessures de guerre…
      Question McDonald’s j’ai testé un des deux implantés à Cayenne pour un goûter et le service était redoutablement mauvais (même si pour le coup c’était sympa de retrouver un prix très ressemblant à celui de la métropole), du coup je n’ai pas vu l’ombre d’un burger! 😅

      J'aime

      1. Et combien de temps voudrais-tu rester ?
        Je me suis trompée, je crois bien que le McDo c’était celui de Kourou, mais je suis ravie de savoir que je ne manque rien en ne revenant pas tester ceux de Cayenne 😂
        Et bon courage avec les moustiques :) (Je crois que le pire, c’est celui que j’étais toute fière d’avoir éclaté avec ma main. Avant de m’apercevoir qu’il avait son dard planté dans ma paume … Ou alors celui que j’ai avalé en prenant une inspiration pour soupirer après ma mère ?)
        En tous cas, j’ai hâte de lire la suite de tes aventures !

        J'aime

        1. J’attends de voir un peu comment ça se présente. L’expérience me semble pour l’instant assez différente d’un déménagement à Paris par exemple, donc je veux me laisser du temps avant de prendre une décisions. Dans l’absolu je sais que l’académie essaye de nous garder 3/4 ans.
          Tes aventures moustiquiennes sont vraiment drôles ! Pour l’instant j’en ai pas mal peur parce que j’ai quelques membres de la famille qui ont attrapé des maladies à cause des moustiques, mais en prenant l’habitude ici ça me passera bien !
          Merci, j’espère que j’aurai des trucs sympas à rapporter :)

          J'aime

      2. J’ai aussi eu peur des maladies que je pouvais attraper, mais je suis passée entre les gouttes (entre les piqûres, hahaha). En revanche Eugène a attrapé le palu comme ça (ou c’était peut-être en Afrique, mais bref), apparemment c’était moyennement sympa sur le moment (il s’est aussi fadé les bébêtes qui pondent sous la peau, là, hmmmmm qué régal).

        Je suis sûre que tu auras des choses à raconter ! Peut-être pas toujours sympa au début, mais je te souhaite de vivre une expérience pleinement positive !

        J'aime

        1. Oui je connais bien le paludisme et les bestioles qui élisent domicile sous la peau pour creuser des galeries. On a eu ça dans la famille aussi et jusqu’à présent je me suis toujours évitée ces trucs-là. C’est vraiment ma grande crainte en arrivant ici, j’en deviens presque parano et j’ai souvent la sensation qu’il y a des trucs sur moi alors qu’en fait il n’y a rien du tout !

          Pour l’instant j’ai surtout vécu des trucs bofs, mais quand je vois mes collègues arrivés il y a 10 ou 20 ans qui n’en repartiraient plus je me dis qu’il doit y avoir encore plein de trucs chouettes à découvrir et que peut-être la Guyane ça se gagne !

          J'aime

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.