Avril Blues

Hey vous !

Ce mois d’avril m’a été bien difficile, le moral n’était clairement pas au top et j’avais simplement envie de me rentrer dans ma coquille ! J’ai pourtant lutté contre la morosité et compris que plonger dans la lecture était tout ce dont j’avais vraiment besoin pour décompresser. Je me suis donc réfugiée dans l’Ailleurs, comme quand j’étais petite, et je termine ce mois avec un entrain renouvelé et plein de jolies choses à raconter !

Maman débarque pour un week-end à l’appartement avec crottin de chèvre, limonade et mousses au chocolat en offrande.

✨ Phrase de maman devant Youtube : « toi aussi tu vas devenir blogueuse et booktubeuse célèbre, tu as la même peluche là », en désignant le tsum tsum d’Alice aux pays des merveilles #confiance maternelle.

✨ Une pile de coussins, une pile de plaids, une pile de chocolats, une pile de livres.

✨ Tout pareil qu’hier !

✨ Des épisodes d’anime comme s’il en pleuvait, la farniente est totale !

Life is strange est vraiment chouette et je suis très contente de pouvoir m’y plonger à chaque retour de vacances.

✨ Chantonner en me préparant pour l’arrivée de l’Amoureux et des poilus, à moi les câlins envahissants et les massages de pieds !

✨ Matin lent, matin calme, matin soleil, matin marché. Matin qui t’en met plein les sens et que tu voudrais faire durer.

✨ Des gaufres et des lectures, le plaid sur les genoux et la fenêtre ouverte.

✨ La beauté de la lumière déclinante, le son de la rivière pendant la balade avec les chiens.

✨ Les petits copeaux de tome de chèvre dans les pâtes pour le dîner.

Profiter du soleil magnifique qui baigne l’appartement tout au long de la journée pour vivre toutes fenêtres ouvertes.

✨ Manger la première glace de l’année en amoureux, retourner à la pizzeria qui rappelle tant de souvenirs, finir la soirée par une longue balade le long de la rivière.

Jonathan Strange & Mr. Norrell - Susanna Clarke

Aller aux thermes avec ma sœur et adorer me faire masser par les jets dans les bains extérieurs avec vue imprenable sur le montagne, le soleil en fond.

✨ Soirée avec des copains et tous leurs amis proches, surmonter le malaise initial et parvenir à échanger et passer une soirée agréable.

Les jolies carpes dans le bassin de mes parents, les pancakes salés du soir avec une sauce à la moutarde.

Se remettre doucement au travail, revoir les cours de la reprise et se dire que quand même « ça a de la gueule ! ».

Profiter du jardin de l’ESPE pour déjeuner dehors et poursuivre la lecture de Mort d’une héroïne rouge de Xialong Qui.

Retrouver mes élèves, leurs sourires et les observer pendant l’interclasse se concentrer sur le nouveau jeu à la mode : le bilboquet !

✨ Repartir sur la technique du Pomodoro et exploser en productivité.

✨ Partage et solidarité : aider l’autre stagiaire de l’établissement pour l’épauler sur sa grosse visite d’inspection qui aura lieu dans quelques temps ; offrir à ma tutrice établissement des petits cadeaux et lui souhaiter un congé maternité plein de douceur. Se dire au revoir et savoir que oui, c’est sûr, on se reverra bientôt.

Journée farniente alors que ce n’était absolument pas prévu et choisir de ne rien se reprocher.

✨ Gratin de coquillettes moelleux comme le faisait ma grand-mère et me coucher tôt.

✨ Réussir à prendre sur moi pour ce partiel en groupe. Lire La Mort n’est pas une fin dans le train.

✨ Formation du jour annulée = pas de déplacement à l’ESPE = avancer à toute vitesse dans mes objectifs de la semaine pour m’épargner de la pression.

Partager avec les élèves ma grande affection pour la thématique créateurs et créatures et les voir grandement réagir à tous les texte que je leur propose. Aujourd’hui c’était Frankenstein et sa créature !

petit dejeuner fruite

Patounes d’ours et thé citron gingembre, le goûter qui ensoleille les journées les plus grises !

✨ Papoter avec l’amie du Canada et se donner du soutien mutuel dans cette période de travail intense.

✨ Commencer la journée « rédaction de mémoire » avec un petit déjeuner très fruité !

✨✨✨

Finalement, avril qui me semblait bien tristoune au premier abord a su apporter son lot de petites et grandes joies !

Je ne promets pas d’être plus présente en mai, j’ai encore beaucoup de travail : pas mal de partiels ainsi que la fin de la rédaction de mon mémoire professionnel sont au programme côté ESPE, et je dois également continuer à assurer mes cours et me pencher sur le brevet au collège.

En ce moment j’accorde aussi du temps de cerveau à la possibilité d’agrandir la famille. Mon père et l’Amoureux aimeraient bien que je réfléchisse à l’idée d’accueillir un chien supplémentaire pour m’accompagner dans un grand bouleversement à venir (#teasing). Si vous avez un chien imposant à la maison, type berger malinois, n’hésitez pas à me faire partager votre expérience, car je suis extrêmement indécise – voir même réticente !

Et vous, avril, c’était comment ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

4 commentaires sur « Avril Blues »

    1. Et encore j’aurai pu me plaindre bien davantage en précisant que j’ai eu des gelées et de la neige dernièrement… Un samedi après-midi de décembre ou janvier à regarder la neige tomber c’est chouette, en avril beaucoup moins ! ;)

      J'aime

      1. Quoiiiiii 😱😱😱😱 A Paris on a été épargnés, et heureusement parce que je serais allée me rouler en boule sous la couette et je n’aurais plus bougé jusqu’à 2018 ! :D

        J'aime

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s