Lumberjanes (t.1) : comics et girl-power!

Lumberjanes tome 1 : L’ange-chat redoutable

Stevenson, Ellis, Watters, Allen

J’ai découvert Lumberjanes grâce à Dionysos et le pitch m’est longtemps resté en tête, j’ai tout de suite pensé qu’il serait le cadeau d’anniversaire idéal pour ma jeune cousine (bon entre temps se sont rajoutés des vêtements, un foulard renard et une figurine funky pop Nick Wild de Zootopie #gâtéepourrie).

Le Pitch :

Elles sont cinq : Jo, April, Mal, Molly et Ripley1. Elles sont toutes très différentes les unes des autres, elles sont scouts et elles passent l’été dans un camp de vacances de l’étrange.

C’est que de drôles de choses se trament dans les bois et comme elles sont valeureuses nos chouettes héroïnes n’hésitent pas une seconde à se frotter à des yétis, des femmes ours, des renards à trois yeux, des boy-scouts enragés…

Face aux nombreux mystères qui se dressent sur leur chemin il leur faudra mettre toutes leurs qualités en commun pour découvrir le fin mot de l’histoire !

Que vous soyez petite ou grande, féminine ou garçon manqué, populaire ou solitaire, vous avez une place au sein du camp, peu importe à quel point vous vous sentez différente.

Mon avis :

Avec ce premier tome composé de quatre épisodes, Lumberjanes nous plonge dans les aventures de cinq super nanas qui évoluent dans un monde plutôt étrange. Jo, April, Mal, Molly et Ripley se soutiennent tout le temps (« l’amitié à la puissance max ») et elles n’hésitent pas à se bagarrer quand il faut se défendre !

lumberjanes_monstre

Les quatre épisodes sont présentés comme des carnets scouts où chacune noterait comment elle a obtenu tel ou tel badge2. Le ton général est très frais et amusant, très moderne également. La traduction donne l’impression d’être dans l’air du temps et les dialogues des personnages ne sonnent pas faux.

Ce comics est résolument féministe dans sa conception. J’ai aimé les multiples références à des femmes célèbres – souvent noires – qui ont participé à la construction de notre société (astronautes, aviatrices, chanteuses). Mention spéciale pour le personnage de la cheffe de camp Rosie qui les encourage : chemise à carreaux, tatouage, biceps développés pour le maniement de la hache et foulard dans les cheveux… Il y a un côté par et pour des femmes qui n’est pas pour me déplaire puisque la réalisation de Lumberjanes est entièrement fémine.

lumberjanes_girl_power_empowerment

On ne le répétera jamais assez : le besoin de référents pour se construire est important, la représentation ça compte et on notera dans cette série indépendante le bel effort qui est produit3. En plus, j’ai décelé des messages intéressants en matière de LGBT+ qui sont confirmés par les pages bonus et donc pour une fois je m’abstiendrai de critiquer les deux romances naissantes que pour le coup je trouve plutôt mignonnes.

L’accent est très vite mis sur la compétence et chacune a de grandes qualités à apporter au groupe. Globalement c’est très agréable de les voir interagir : une belle histoire de sororité dans laquelle chacune arrive à trouver sa place en fonction de sa personnalité. Les cinq archétypes de personnages ne sont pas de gros clichés féminins, et quand elles le sont c’est toujours pour détourner les topoï : ainsi on peut être toute petite et très forte, coquette et courageuse, punk et inquiète, ou bien être la reine des anagrammes et tirer à l’arc comme une déesse !

Ajoutons là-dessus que les gros antagonistes de l’histoire sont dotés de tout l’arsenal des arguments invoqués quand il s’agit de discriminer les filles et que le scénario nous montre toujours à quel point ils sont risibles (l’humour est incontestablement un des points forts) et je suis totalement séduite par l’esprit de ce comic book.

lumberjanes_masculiniste

Il y a dans Lumberjanes tout ce qu’il faut pour plaire à tou-te-s les ados accros au mystère, l’action et l’humour sont au rendez-vous. Pour autant les péripéties sont très simples et j’espère qu’elles s’étofferont quand même un peu avec les tomes suivants pour grandir avec leur public.

Pour terminer j’aime bien l’aspect coloré du dessin qui vient vraiment soutenir le propos de l’histoire, comme Dionysos je l’ai lu avec une bonne dose de nostalgie mais aussi d’envie car je n’avais pas accès à ce genre de comics quand j’étais une toute jeune ado (même si j’étais scout. Et oui.).

En bref :

Lumberjanes par sa recherche d’innovation sur le sujet rebattu de la fiction d’initiation pour adolescent-e-s en camp de vacances se détache assez largement de ce que j’ai déjà lu. Le ton est résolument moderne, le dessin vivant et l’esprit est à l’empowerment4. Malgré sa simplicité d’intrigue Lumberjanes me semble un comics d’initiation pour ado presque parfait et il me tarde que ma cousine me donne son impression !

Lire aussi :

☛ Bookwormette – Pilalire

☛ Dionysos – Le Bibliocosme

1 Les références de prénom sont tellement miiiih 💛

2 Y compris le badge jeux de mot pourris !

3 A titre personnel j’ai une petite préférence pour l’une des premières versions dessinée du groupe qu’on aperçoit dans les bonus et qui, à mon avis, était plus intéressante en terme de diversité.

4 Processus par lequel un individu ou un groupe acquiert les moyens de renforcer sa capacité d’action, de s’émanciper.

Enregistrer

Advertisements

5 commentaires sur « Lumberjanes (t.1) : comics et girl-power! »

    1. Avec plaisir, toi et Boudicca participez souvent à mes découvertes littéraires et ça me semble normal de le souligner quand c’est le cas :) Et merci à toi d’avoir glissé un lien de ma chronique dans la votre !

      Je l’ai tellement aimé que j’envisage de continuer à les acheter pour moi si ma jeune cousine n’apprécie pas plus que ça n_n*

      J’avoue en revanche que je suis étonnée de ne pas en avoir vu de chroniques sur plein de blogs étant donné sa qualité, car pour Le Grand Méchant Renard par exemple j’avais l’impression de le voir absolument partout !

      Aimé par 1 personne

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s