🎬 Regarder·📷 Découvrir

Les Gardiens de la Galaxie – James Gunn

Source : http://www.allocine.fr/

Synopsis

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

Source : Allociné

Mon avis :

Dernier né de la franchise Marvel, Les Gardiens de la Galaxie s’inscrit dans le même contexte que ses illustres grands-frères (certains comics voient se croiser Les Gardiens et Iron Man, tandis que Thanos est un méchant récurent de l’univers Marvel) et se déroule dans une galaxie éloignée de la Terre. Premier bon point : si quelques éléments font discrètement références à ses prédécesseurs, le film peut cependant être regardé et apprécié indépendamment.

Le scénario n’a rien d’original, l’action est au rendez-vous et l’humour aussi. James Gunn livre un divertissement fun et décomplexéle scénario simpliste (sauvons la galaxie d’un grand méchant vraiment très méchant) est assumé. Gunn connait tous les codes du genre, en use et en abuse, les détournant de façon intelligente et décalée (ah la fameuse scène de la confrontation finale héros vs. Méchant !). Le cinéaste impose son style tout au long du film, entremêlant une pointe de cynisme et un humour débridé.

Le spectateur assiste à un déploiement d’images à couper le souffle. La 3D est discrète mais efficace et les scènes de batailles spatiales vraiment très jolies. On sent que le cinéaste n’avait pas la prétention de faire un grand film, il a cependant produit un bon film.

Le charme des Gardiens de la Galaxie doit beaucoup à son casting. Les personnages sont hauts en couleur et bien loin de l’image traditionnelle du super-héros.

Source : http://www.allocine.f

Le pari n’était pourtant pas gagné avec un raton laveur et un arbre en personnages principaux, mais les prouesses d’animation et le ton décalé des personnages font de Rocket et Groot le gros point fort du film. Les doublages de Vin Diesel et Bradley Cooper sont épatants, le film s’apprécie véritablement en version originale. Ces deux personnages parviennent sans peine à être à la fois particulièrement amusants et incroyablement attendrissants, Groot à de jolis moments de poésie. Chris Pratt a vraiment l’air de littéralement s’éclater à incarner un loser tête à claque. Dave Bautista (Drax le Destructeur) est parfait dans son rôle de bourrin obsédé par la vengeance incapable de saisir le second degré. Le personnage manque un peu d’épaisseur, mais là aussi la vo joue beaucoup puisque son phrasé sophistiqué est souvent rimé, ce qui apporte une touche humoristique supplémentaire. Zoe Saldana dégage un charme fou dans son rôle qui surclasse certaines héroïnes habituelles, elle parviendrait presque à faire oublier le manque criant de figures féminines des Gardiens de la Galaxie, un des principaux défauts du film. Idem pour Karen Gillan (Nebula) que j’ai trouvé fascinante. En 2014, quand on sait que le public de ce genre de film est largement constitué d’une population féminine, il reste particulièrement regrettable de voir l’incapacité du cinéma à se renouveler pour englober davantage de personnages féminins d’intérêt.

Aventure spatiale épique, divertissement totalement barré, Les Gardiens de la Galaxie tire tout son charme et sa « coolitude » d’une multitude de détails rétro qui surfent sur la nostalgie (on appréciera par exemple la présence du jouet troll et d’un authentique walkman).

On ne peut pas parler des Gardiens de la Galaxie sans évoquer la bande originale absolument géniale. Comprenant les meilleurs morceaux des 70’s et 80’s, elle rythme sans temps mort la mise en scène de l’univers, très coloré et « comic » du film. L’aspect futuriste n’est pas en reste, notamment au regard de la profusion de gadgets de tout poil. Le mélange des genres passe très bien à l’écran, l’ensemble est très accrocheur.

En bref :

Si vous cherchez un film « popcorn », sans prise de tête, un divertissement pour vous changer les idées, Les Gardiens de la Galaxie est définitivement fait pour vous.

☛ Vidéo bonus : Dancing Baby Groot

Enregistrer

Publicités

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s