Nostalgie heureuse

Cet été je me suis échappée. Pas si loin. Pour boire du thé, enroulée dans une couverture à des heures indues. Pour papoter. On s’asseyait en tailleur sur le canapé-lit, une tasse fumante entre les mains. Et on se racontait ces histoires qu’on connaissait par cœur.

On a échangé des regards complices, tout le temps, comme des adolescentes. On a ri. Puis on a retourné nos vies dans tous les sens aussi. On aurait pu pleurer. Et parfois on était même sans-dessus-dessous. Parce qu’il y a des choses qu’on ne peut dire à personne, surtout pas à soi-même. Mais on a pu se les dire quand même. On s’est tenu la main pour aller là où ça faisait trop peur.

Source: imagesandletters
Source: imagesandletters

C’était un peu comme un été indien. Un moment de douceur, avec une pointe d’amertume. Fragile, harmonieux mais sans légèreté. Parce qu’on le sait bien que la vie va continuer. Que rien ne sera plus jamais pareil.

Une sorte de nostalgie du présent, de nostalgie heureuse.

Advertisements

2 commentaires sur « Nostalgie heureuse »

Exprimez-vous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s